Communiqué - Télétravail : les entreprises françaises sont-elles prêtes ?

Paris, le 13 mars 2020. Les chamboulements économiques et organisationnels liés à l’apparition soudaine du Coronavirus mettent en exergue l’incapacité de la plupart des entreprises françaises de recourir au télétravail. Cette situation d’urgence exceptionnelle, doit faire prendre conscience que la transformation digitale des entreprises est nécessaire pour s’adapter au monde de demain. Explications.

Les raisons d’un inexorable changement

Les raisons logiques pour mettre en place le télétravail sont nombreuses. Il est tout d’abord lié au temps de trajets entre le domicile et le travail. Dans un habitat majoritairement périurbain, les trajets pour se rendre au travail ne cessent de s’allonger. De ce fait, raisonner en heures de présence pour le temps de travail n’a plus aucun sens. Si légalement, on compte sept heures de travail par jour, ce sont plutôt dix heures par jour dans la réalité avec le temps passé dans les transports. La productivité du salarié en est évidemment grandement affectée.

Ensuite viennent des raisons écologiques et sociales. La pression dans ces domaines devient de plus en plus forte sur les entreprises et va conditionner en partie leur environnement concurrentiel. Les clients, comme les salariés n’accepteront plus de dépenser inutilement l’énergie et celle de la planète.

Enfin, les raisons sont aussi concurrentielles car cette transformation digitale de l’entreprise dévoile de nouveaux business models qui modifient le paysage actuel. Selon le baromètre « Maturité Digitale des entreprises françaises » de Smartlane, 60% des entreprises ont lancé un programme de transformation digitale et 50,5% envisagent de le lancer dans les 12 prochains mois.

Des salariés déjà motivés

Des dirigeants plus réticents

Les avantages du télétravail

  • Le télétravail rend l’employé plus efficace ! Il réinvestit une partie du temps gagné dans son travail, il peut se concentrer plus facilement, il travaille davantage et surtout il est plus épanoui !
  • Le télétravail partiel permet de travailler en fonction des besoins réels et non plus de conventions sociales de l’entreprise. On se réunit en cas de réel besoin. On se concentre le reste du temps.
  • Les outils de communication actuels pallient en grande partie la nécessité d’un face à face présentiel.
  • Des employés épanouis restent plus longtemps dans la même entreprise face à une instabilité croissante actuellement et en conséquence une partie de la productivité qui s’envole en formation permanente.
  • L’entreprise peut réduire la surface de ses locaux, s’implante mieux régionalement en couvrant plus de territoire.

Lutter contre les préjugés

Il y a déjà le mythe français du salarié qui doit être surveillé pour être productif ce qui est devenu une ineptie car au contraire cette surveillance hors du temps limite la productivité en empêchant l’épanouissement et la créativité.

La structure hiérarchique du projet nécessite la présence du groupe sur le lieu de travail selon la plupart des dirigeants or la compétitivité se fonde de plus en plus sur la collaboration par objectifs, bien plus adaptée aux nouveaux défis concurrentiels et à une société qui évolue.

La perte de contrôle sur le fonctionnement de l’entreprise est un risque pour l’entreprise et sa productivité. Avec un employé de plus en plus compétent par nécessité et par sa volonté, c’est là encore un raisonnement absurde. De plus avec les outils informatiques modernes, ce n’est plus le cas.

Les principaux freins au télétravail émis par les dirigeants

 

Les difficultés rencontrées par les managers lors de la mise en place du télétravail

Il existe déjà des Solutions

Protime, expert dans le domaine de la gestion du temps, propose de nombreux outils pour permettre aux entreprises de tirer les bénéfices de la mise en place du télétravail auprès de leurs collaborateurs.

Ainsi Protime sait installer un portail mobile, qui permet aux collaborateurs qui travaillent hors des bureaux d’indiquer leurs horaires, de visualiser les tâches sur lesquelles ils doivent intervenir. Cela permet un suivi à distance des activités des collaborateurs tout en respectant la législation en vigueur en France.

Toujours dans le but de solutionner la nécessité de mobilité, et de pouvoir flexibiliser les horaires de travail des collaborateurs, les outils Protime permettent de commencer à travailler de la maison, puis plus tardivement de se déplacer au bureau. À nouveau cela se fait en toute transparence, confiance et légalité.

Temps de travail, télétravail, congés : Protime permet ainsi un suivi simple et efficace avec un salarié qui gère son temps et son lieu de travail lui-même tout en assurant une vue d’ensemble et individuelle aux ressources humaines.

*Chiffres issues du baromètre « Maturité Digitale des entreprises françaises » de Smartlane 2019

La presse en parle

https://www.lindependant.fr/2020/03/14/et-maintenant-comment-sorganiser-pour-le-teletravail,8798714.php

https://jnews-france.fr/coronavirus-et-maintenant-comment-sorganiser-pour-le-teletravail

Et aussi dans Le Figaro et Midi Libre le17/03/2020

Contact presse

Mercure Digital / David Bonnivard / 06 29 43 91 83 / db@mercure-digital.com

Mercure Digital / Nathalie Lesne / 06 65 15 64 37 / nl@mercure-digital.com