Protime, fière d’être également Great Place to Work en France

Quel est le lien entre la fierté, l’engagement et la croissance ?

Demandez à un Protimer, il vous répondra sans aucun doute « PROTIME » ! La culture d’entreprise est effectivement vécue et partagée par l’ensemble des collaborateurs, quel que soit leur bureau d’appartenance.  L’entreprise, qui compte 7 bureaux en Europe, vient d’ailleurs d’obtenir le label Great Place to Work (GPTW) en France après l’avoir obtenu 4 fois au niveau européen mais aussi pour la 8ème année consécutive en Belgique. Les résultats pour les Pays-Bas seront communiqués prochainement.

Nous ne sommes pas peu fiers de ce nouveau titre, d’autant plus qu’il nous est décerné dès notre première participation et que seules 19 autres sociétés en France ont le droit de le porter !

Fierté … ou l’histoire du #proudtobeaprotimer

Vous vous demandez peut-être quelle est la réponse concrète à la question que je vous ai posée en introduction de mon article ? Et bien vous trouverez un début d’explication dans l’anecdote suivante. #proudtobeaprotimer, ce hashtag utilisé aujourd’hui par les 300 Protimers que compte le groupe n’a pas été inventé par le département Marketing de l’entreprise. Non. Tout à coup, nous les avons vus apparaître sur les réseaux sociaux. Les Protimers ont commencé à ajouter spontanément ce hashtag à leurs publications sur Facebook, LinkedIn, Twitter et d'autres canaux de réseaux sociaux.

Pourtant, il serait logique de penser : « En quoi travailler pour un fournisseur de systèmes de gestion des temps et de planification du personnel peut rendre fier un collaborateur ? ». Il est clair qu'il est bien plus agréable d'expliquer à quelqu'un que l'on travaille dans une agence de pub notoire ou une start-up branchée.

Pourtant, nos employés ont commencé à utiliser ce hashtag... tout fiers qu'ils sont de leur entreprise. Et c'est beau, parce que la fierté est le carburant de notre moteur humain. Après l'amour, la fierté est le plus beau sentiment qui puisse exister et c'est quelque chose que nous recherchons activement en tant qu'êtres humains. Nous voulons être fiers de nos enfants, du club de football que nous supportons ou de l’association dans laquelle nous nous investissons durant le week-end. C'est encore plus beau si l'on peut également être fier de l'entreprise où l'on travaille et du travail que l'on y fait. Lorsqu'on est fier, on veut le partager, le dire, le transmettre et surtout ... conserver cette fierté.

« Les Protimers sont des gens qui sont fiers de faire partie de notre parcours de croissance. »

La deuxième partie de la réponse à la question que je vous ai posée plus haut découle automatiquement de la première. C’est parce que nos collaborateurs français sont fiers de travailler pour Protime qu’ils ont pris eux-mêmes l’initiative de poser la candidature de leur bureau pour le label Great Place to Work. Ils se sont engagés dans ce projet sans compter leurs heures car le dossier de candidature demande une documentation étoffée et ce, tout en poursuivant leurs objectifs personnels et d’équipe. Pourquoi me direz-vous, alors que le label était déjà acquis au niveau européen ?

Certainement parce qu’une véritable Great-Place-To-Work ne peut exister que si TOUS les collaborateurs travaillent ensemble, pas seulement un petit club sélect bénéficiant de privilèges ou un certain département pouvant travailler dans des conditions plus agréables. Être GPTW fait partie intégrante de notre stratégie et notre stratégie inclut tout le monde dans l’entreprise. Aujourd’hui, nous sommes GPTW en Belgique et aux Pays Bas. Notre ambition est d’obtenir ce label pour tous nos bureaux à travers le monde pour prouver que la culture Protime n’a pas de frontières, qu’elle est le ciment entre tous les Protimers et surtout qu’elle se traduit dans toutes les langues et cultures d’Europe.

Notre CEO, Peter s'Jongers explique l'histoire de cette culture, son évolution et ses conséquences positives pour l'entreprise et ses collaborateurs dans son livre Fierté !

« La culture d'entreprise détermine si oui ou non les gens peuvent ET veulent donner le meilleur d'eux-mêmes. »

Pour clôturer mon article et surtout vous apporter un dernier éclairage sur le lien qui existe entre la fierté, l’engagement et la croissance, je voudrais faire un lien avec l’actualité. Comment faire pour continuer les activités malgré la crise sanitaire que nous connaissons et ses nombreuses conséquences pour l’économie, l’entreprise et ses collaborateurs ? Comment maintenir le cap en travaillant à distance comme c’est le cas chez Protime ?

Je vous répondrais que la culture assure une connexion plus forte que n'importe quelle structure ou procédure. Elle garantit qu'une organisation restera la même, même si elle est complètement chamboulée. Chez Protime, notre croissance nous contraint régulièrement à tout chambouler.

Cette fois, ce n’est pas la croissance qui nous demande de nous adapter mais une crise aussi dramatique qu’inattendue. Comme l’a dit notre CEO, chaque collaborateur doit assumer une part importante de la responsabilité de cette culture. Comme une réponse à cet appel et surtout un signe que le titre de Great Place to Work n’est pas qu’un trophée mais un véritable état d’esprit, nos Protimers français, au même titre que tous les autres, ont posé volontairement des congés pendant cette période de confinement. L’idée étant d’éviter des problèmes de planning et de manque de ressources au sortir de la crise mais aussi d’être solidaire avec leurs collègues qui voient leurs projets de vacances tomber à l’eau dans ces circonstances et souhaitent donc reporter une partie des congés prévus.

Vous l’aurez compris, notre premier titre de Great Place to Work en France, nous en sommes fiers parce qu’il est le témoin de notre engagement à faire grandir cette entreprise où il fait bon vivre !

Vous souhaitez en savoir plus sur notre culture d’entreprise ? Découvrez le témoignage de notre CEO dans son livre Fierté ! Vous pouvez le commander via le bouton ci-dessous.

Sophie Henrion, Responsable Marketing Protime France